La notion de cadre

Je vous ai déjà parlé de cette notion dans la vidéo sur le chantage. Après celle-ci, j’ai eu un commentaire d’une personne me disant : « je ne savais pas qu’il fallait cadrer les enfants ». Le cadre est une notion que j’utilise dans ma vie de psychomotricienne et effectivement n’est pas forcément utilisé au quotidien.

 

LA NOTION DE CADRE

C’est l’idée de proposer à l’enfant un ensemble de règles, de routines, pour lui offrir une sécurité. Cela lui permet de s’y repérer. Exemple : après s’être brossé les dents, on mettra le pyjama et on lira une histoire.

 

CE CADRE VA SOUVENT AVOIR BESOIN D’ÊTRE « POUSSÉ » PAR L’ENFANT

 Exemple : est-ce-que je peux me coucher plus tard ? Refuser de manger ? Ne pas mettre mon manteau ?

 

LE CADRE N’EST PAS AUTORITAIRE NI FIXÉ DE FAÇON ARBITRAIRE

Le corps humain tout entier est « cadré » par des limites (besoin de se nourrir, se reposer, travailler, etc.) Le cadre n’est donc pas imposé par les parents, il existe déjà. La vie quotidienne façonne le cadre.

À l’intérieur de cette constance, il faut vraiment une grande souplesse.

Exemple :  si un soir votre enfant ne mange pas, ce n’est pas très grave.

Il est important que l’enfant ne soit pas soumis à son propre choix car cela peut provoquer beaucoup d’angoisse. 

Exemple :  s’il doit choisir à quelle heure manger et quoi manger, cela le fera potentiellement paniquer. Car ce n’est pas de sa responsabilité, il n’en est pas encore capable psychiquement.

 

L’idée est vraiment d’offrir à votre enfant un environnement sécuritaire en toute souplesse. À l’intérieur duquel il pourra expérimenter les limites. L’idée est aussi pour les parents de prendre leur responsabilité en leur offrant un environnement stable.

Chaque semaine, je crée pour vous du contenu inédit : vidéo, audio ou article.

Pour les recevoir directement dans votre boite mail, laissez-moi juste votre Prénom et votre adresse mail favorite ! 

À la semaine prochaine ! 

Marthe

Cet article a 2 commentaires

  1. Très bon article,clair et concis

    1. Merci ! Ça me touche de l’entendre !

Laisser un commentaire

 

Fermer le menu