Dois-je laisser mon bébé pleurer ?

C’est une GRANDE question. Nous sommes passé d’une époque ou il fallait laisser les bébés pleurer car cela leurs faisaient les poumons, et ils apprenaient à ne pas devenir capricieux. À une époque, où on ne laisse plus du tout les enfants pleurer car il faut essayer de répondre au mieux à leurs besoins. Mais aussi parce qu’on ne supporte plus beaucoup d’entendre un enfant pleurer, c’est difficile et on le console rapidement.

Chacun fait vraiment comme il peut ! 

On a beau avoir des envies, selon les enfants, le contexte dans lequel nous sommes, nous n’agissons pas forcément de la manière que l’on aurait souhaité.

Ce que je vous invite à faire via cet article, c’est de : prendre conscience de ce que cela vous fait de laissez votre enfant pleurer. Pourquoi vous-le laissez pleurer ? Pourquoi vous ne le laissez pas ?

1. Le côté du parent

En tant que parent c’est important d’avoir conscience de pourquoi vous le laissez ou non pleurer.

Prendre conscience = agir en conscience = choisir

On prend souvent exemple sur ce que nous avons vu ou vécu. Une fois cette prise de conscience faite, votre choix sera conscient et donc vous serez alignez dans votre éducation. Vous serez juste avec vous-même et l’enfant s’y retrouvera.

2. Le côté de l’enfant

Quel est son besoin ? A-t-il besoin de pleurer seul ? En étant accompagné ?

3. Point de repère d’une psychomotricienne

Je vous donne mon point de vue pour que vous ayez une échelle de référence. Cela vous servira à construire votre propre échelle, car chaque situation et chaque être est différent.

De 0 à 6/8 mois : l’enfant a besoin d’être accompagné. Pleurer tout seul pour lui ça n’a pas de sens, cela le met en détresse. Il se retrouve tout seul à devoir gérer cette émotion intense, il n’en est pas capable dans sa maturation affective et psychique. Cependant, on a tous nos moments de fatigue ou il devient très dur de l’entendre pleurer. Il est préférable dans cette situation de le laisser un peu pleurer pour ne pas en arriver à lui hurler dessus, le secouer etc. 

Il faut trouver l’ajustement entre ce que l’on supporte et ce que l’enfant est capable de supporter. Savoir ajuster en conscience pour pouvoir définir votre échelle.

Une nuance est à apporter entre ne pas laisser son bébé pleurer et le fait qu’il ne faille pas qu’il pleure. L’enfant a BESOIN de pleurer. Il vit des choses très intenses et il a besoin qu’elles sortent, qu’elles s’expriment. « Empêcher » un enfant de pleurer (en lui donnant la tétine à chaque fois, en venant le réconforter pour qu’il arrête de pleurer) n’est pas très adapté. 

L’attitude idéale selon moi, est de prendre son enfant dans ses bras et accueillir ses pleurs (en lui disant « je suis là, je t’écoute, je sais que tu pleures et que tu en as besoin ») après avoir évidemment vérifié que tous les besoins de base sont comblés (alimentation, sommeil, change, câlins). D’être là et d’essayer de le laisser pleurer autant qu’il en a besoin. Ce n’est pas toujours facile ni possible. Chacun fait comme il peut. Il n’y a pas de jugement à avoir. En revanche il est important d’avoir conscience de ces différents éléments pour pouvoir faire des choix conscients.

 + de 8 mois : le bébé peut avoir besoin de pleurer seul/tranquille. C’est sa façon de s’exprimer. 

C’est à vous, parents, de savoir si ce moment dure 1,3, 5 ou 10 minutes. Ex : Vous savez qu’au-delà d’une minute, cela va devenir trop intense pour lui. 

Le but est d’essayer de déterminer la différence entre mon bébé s’exprime et mon bébé est en détresse. 

4. Le processus

Comment accompagner son enfant dans ses pleurs ?

J’ai défini ci-dessous un processus envisageable lorsque bébé pleure (étape par étape) :

a) Déterminer le contexte

b) Prendre bébé pour accueillir ses pleurs

c) Essayer de consoler bébé

d) Décider de laisser bébé pleurer

e) Décider de proposer une compensation (tétine, bras, etc.).

C’est important de savoir si le moyen de compensation est utilisé pour lui (pour le calmer) ou pour nous calmer. 

 

Je vous souhaite du courage pour trouver ce qui vous semble juste et agir de façon pleinement consciente.

Chaque semaine, je crée pour vous du contenu inédit : vidéo, audio ou article.

Pour les recevoir directement dans votre boite mail, laissez-moi juste votre Prénom et votre adresse mail favorite ! 

À la semaine prochaine ! 

Marthe

Laisser un commentaire

 

Fermer le menu