Bisou sur la bouche en maternelle

En tant que parent nous ne sommes pas forcément préparés à ce moment. On peut être confronter plus tôt qu’on ne le pensait à ce fameux bisou sur la bouche. Il est pour moi temps d’aborder avec son enfant les notions de consentement et d’intimité.

La notion de consentement :

Des bisous sur la bouche pourquoi pas, à condition que votre enfant se pose la question : est-ce-que j’en ai envie ? Est-ce-que l’autre en a envie ? Même si la question du bisou ne se pose pas encore pour vous, je vous encourage à regarder dans votre vie si vous appliquez bien le consentement dans votre rapport au corps de votre enfant ? Et au votre ? Et lui ?

Exemple : Si vous lui faites un câlin et qu’il vous dit « arrête », est-ce-que vous continuez ? Et inversement, est-ce-que lui reste accroché lorsque vous lui faites comprendre que le câlin est terminé ?

C’est intéressant d’élargir cette notion de consentement, pas seulement au rapport amoureux mais au rapport que l’on a avec notre corps dans la famille.

Cette notion de consentement pose les bases du respect de son corps et de celui de l’autre.

La notion d’intimité :

Définir le cercle intime et le cercle social, les comportements qui font partie de l’un et l’autre cercle. La notion d’intimité permet de définir votre cadre quant à l’intimité, car il est différent entre les familles, les cultures, les époques, etc. Cette notion de différence peut aussi être abordée très tôt.

Ce qui me paraît important dans l’action du bisou sur la bouche c’est de pouvoir aborder la notion d’amour et de relation amoureuse. Vous pouvez dire à votre enfant que le bisou n’est qu’un aspect de la relation amoureuse. Il pourra en expérimenter d’autres : passer du temps avec son la personne que l’on aime, jouer ensemble, rire ensemble, se faire des câlins, etc. Être amoureux n’est pas juste synonyme de bisou sur la bouche, cela va bien au-delà ! Les bisous sur la bouche ne sont qu’une petite partie de la relation amoureuse, ils n’en sont pas non plus la (l’unique) preuve.

Aborder ces notions permet à l’enfant de construire sa notion d’amour progressivement en y impliquant les notions d’intimité et de consentement.

Je vous souhaite plein de bonheur avec vos petits.

confier votre enfant

Cet article a 2 commentaires

  1. Merci d’élargir ce sujet , qui peut sembler anodin ,avec les notions d’intimité et de consentement qui sont essentielles et à aborder tôt

    1. C’est tout à fait juste ! Cela doit rester léger tout en étant considéré comme un vrai sujet. Si on trouve les mots justes dès cet âge, c’est un vrai plus pour l’enfant. Le fait d’en faire un sujet dont on discute sans en faire trop ni pas assez est une ouverture super pour l’avenir…

Laisser un commentaire

 

Fermer le menu